3 bonnes raisons de découvrir Guémené-sur-Scorff

Guemene © E. Berthier

Située en Centre Bretagne, au Pays du roi Morvan, cette jolie commune labellisée Petite Cité de Caractère® peut s’enorgueillir d’un riche patrimoine bâti, parfois peu connu. Il faut dire que Guémené-sur-Scorff doit, avant tout, sa notoriété à sa spécialité culinaire : cette fameuse andouille, recommandée par les plus grands chefs de la gastronomie française !

L’empreinte des Rohan-Guémené

La fondation de la ville se situe vers l’an 1050 quand le Seigneur Guégant y installe sa commanderie, ce «Kemenet» qui deviendra Guémené, au 15ème s, puis Guémené-sur-Scorff en 1801. Cette simple motte féodale sera remplacée, au 12ème s, par une forteresse en pierre construite par Alain Ier de Rohan. La ville s’urbanisa progressivement autour de son château et fut même érigée en principauté en 1570 ! Ce prestige permit un développement économique et administratif considérable. Les belles constructions toujours présentes dans le centre historique témoignent de cette époque.

C’est en déambulant dans les rues et ruelles que vous découvrirez le charme des maisons anciennes, dignes héritières du Moyen Âge : la maison de l’Ecuyer et celle du Sénéchal, le Relais de diligence, les maisons de marchands… De cette riche histoire, on retient aussi les vestiges du château : le Grand Rempart, la Salle des Gardes et l’escalier à vis de la Tour Prison, la Porterie des Rohan et son pont… Ne ratez surtout pas les « Bains de la Reine » !

Les « Bains de la Reine » : un sauna médiéval

C’est dans un ancien garage automobile réhabilité en espace muséal que se dissimule une étuve médiévale du 14ème s. Abritée, à l’origine, à l’intérieur du château, cette étuve privée fut construite par Jean Ier de Rohan pour son épouse Jeanne de Navarre. On se familiarise avec les règles de l’hygiène au Moyen Age et les canons de beauté de l’époque.  On découvre même des recettes de produits cosmétiques ! Mais alors, cela signifierait-il que nos ancêtres n’étaient pas tous « crasseux » au Moyen Age ? La réponse dans un formidable film de 15 minutes !

Une grande dame de la gastronomie

L’andouille de Guémené est sans conteste la star des charcuteries bretonnes !
Savez-vous que pour manger la véritable andouille de Guémené, il faut l’avoir achetée à Guémené-sur-Scorff ? Dans le cas contraire, vous ne connaissez que l’andouille « façon Guémené », c’est-à-dire qu’elle présente des cercles concentriques à la coupe.

Pour atteindre le niveau de qualité offert par les producteurs, il faut un réel savoir-faire dont ils sont toujours dépositaires, un respect de la tradition et des semaines de travail !

Andouille de Guemene © E. Berthier
Andouille de Guemene © E. Berthier

Des étapes précises sont nécessaires à la fabrication d’un produit savoureux : le salage et le tri des chaudins, le montage, le fumage traditionnel au bois de hêtre, le séchage et enfin la cuisson.

Elle s’apprécie froide en fines rondelles ou chaude, en tranches plus épaisses, accompagnée d’une purée de pommes de terre. Elle se marie très bien avec une galette de blé noir mais aussi avec des produits de la mer. En cake, cupcakes ou cookies salés, vous la déclinerez au gré de votre imagination ! Avec ce voyage en bouche, le meilleur de la Bretagne se met au service de votre gourmandise.

Toujours plus à découvrir...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.