Idée balade : Circuit de la Peupleraie, à La Trinité Porhoët

Eglise de la Trinité Porhoët © E. Berthier Eglise de la Trinité Porhoët © E. Berthier

Pour profiter d’une balade nature sur le circuit de la Peupleraie, rendez-vous à La Trinité Porhoët, commune située au nord du département, reconnue pour son église abbatiale millénaire classée au titre des monuments historiques, bâtie sur un fort dénivelé. A l’intérieur on peut admirer son remarquable Arbre de Jessé aux couleurs chatoyantes.

Le parcours d’environ 7 kilomètres, débute à la chapelle Saint-Yves, défenseur des pauvres et des orphelins. L’édifice date du 15ème siècle. Il accueillit un hôpital à la demande du Vicaire Yves Lusse en 1719. En suivant les escaliers à l’arrière de la chapelle, l’étang communal apparaît, magnifique site de plus de 3 hectares. Un véritable havre de paix pour les pêcheurs et randonneurs, mais aussi pour les canards colverts, poules d’eau…

A la découverte du bief…

La balade se poursuit le long de la rivière le Bief, alimenté par le Ninian qui prend sa source dans les Côtes d’Armor à Saint-Gilles du Mené. Le Bief servait jadis à alimenter de nombreux moulins dont celui du tan et la minoterie située dans le centre de la commune. Du petit pont, en contrebas, on aperçoit un lavoir. Les lavandières nommaient ce lieu la « Butte d’Enfer » car l’eau y était autrefois chaude.

Un peu plus loin, à l’arrière du village des Croix, un ancien manoir transformé en ferme retient l’attention. La bâtisse possède une seule lucarne et un jambage en bois pare les ouvertures. Deux calvaires et une croix   se dressent sur un muret. L’un d’entre eux, daté de 1418 est gravé sur les 4 faces en l’honneur de Saint Vincent Ferrier qui exerça une mission en 1417 à La Trinité Porhoët.

Direction le village de Tressan à proximité de la forêt de Brocéliande

Les marcheurs rejoignent le village de Tressan, où ils croisent un calvaire érigé en 1796. Depuis les hauteurs de La Trinité Porhoët, ils découvrent à l’horizon les bois de Gomené et de Coëtlogon, anciens ramages de la célèbre forêt de Brocéliande

Le sentier se poursuit à travers le village de la Génardière, qui abritait les premières halles de La Trinité Porhoët, démolies en 1251. A cet endroit, on retrouva d’ailleurs quelques fragments de poteries et de briques à rebord de cette époque.

Un chemin creux permet aux promeneurs de revenir au point de départ vers l’étang de la peupleraie.

Informations utiles

Office de Tourisme de Ploërmel Communauté : https://www.broceliande-vacances.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.