Idée balade : Langoëlan, un petit coin de Paradis

Langoëlan © A. Lamoureux

Le charme indéniable d’un plan d’eau

Située au nord du Morbihan, au Pays du roi Morvan, la jolie commune de Langoëlan abrite en son bourg un atout indéniable pour qui aime les grands espaces et les balades en plein air. L’étang du Dordu où nichent canards, oies, cygnes et hérons est l’endroit parfait pour une sortie familiale. Le long du chemin d’interprétation sur les zones humides qui l’agrémente, des lutrins permettent aux marcheurs de tout comprendre de la faune, de la flore et du milieu aquatique. Ainsi, à chacune des cinq stations qui ponctuent le platelage sur pilotis, figurent des informations illustrées de belles aquarelles sur la mare, les loutres et les chauves-souris, la qualité de l’eau, la richesse de la biodiversité…

Aux beaux jours, les jeux pour les enfants et les tables de pique-nique, sans oublier la sympathique petite buvette, promettent d’agréables moments de détente au cours de la promenade. Les marcheurs peuvent aussi y pratiquer la pêche en période autorisée. Ils taquineront poissons blancs, carpes, perches et brochets.

Qu’elles soient bercées des reflets changeants d’un soleil printanier ou estival, nimbées des couleurs chatoyantes de l’automne ou nappées d’une épaisse brume d’hiver, des eaux dormantes du Dordu se dégage un véritable sentiment de plénitude.

Un incontestable bâti de qualité

La balade se poursuit dans le bourg. C’est l’occasion de découvrir les maisons rurales à l’architecture soignée mais aussi de superbes propriétés privées (visibles de l’extérieur uniquement). La « Maison Le Corre », bâtie vers 1930, rappelle une villa balnéaire tout en ayant conservé une allure de manoir. Plus étonnante encore, la maison dite « Château de l’Emir » que Jacques Haïk, riche producteur pétrolier né à Tunis, fit construire à la fin des années 20 pour son épouse originaire de Langoëlan.

Un nom qui fait rêver

En se promenant autour de l’étang et en flânant dans le bourg, les marcheurs ont, sans le savoir, déjà parcouru une partie du circuit de randonnée dénommé « Le Paradis ». Un nom comme ça, ça ne s’invente pas ! Les curieux poursuivent le circuit (6 kilomètres en totalité) pour voir ce que leur réserve ce petit coin de campagne si bien nommé. Bienvenue aux amoureux de la nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.