Idée balade : Le Tour de l’Ile d’Hoëdic

hoedic

Cette balade de 2h est réalisable toute l’année pour profiter des paysages de côte granitique, de landes rases et de jolies criques en toutes saisons.

L’arrivée se fait au port d’Argol via la navette maritime qui relie l’île au continent. Le sentier côtier débute derrière la gare maritime et part vers l’ouest, en longeant la Fosse du Douet et la petite crique du Gadouen.

Les promeneurs passent devant le sémaphore et continuent vers la pointe du Vieux Château. Se succèdent Port de l’Eglise et Port neuf, deux charmantes petites criques aux eaux translucides. Après la côte de granit, non loin de Port Neuf, une chaussée édifiée par des prisonniers allemands s’effondre sur la grève. Le sentier longe une importante nécropole mésolithique (un des squelettes est au musée de la préhistoire de Carnac).

Les visiteurs admirent la pointe du Vieux Château, un habitat fortifié appelé aussi éperon barré, datant de l’âge de Fer. Au temps de la Marine à voile, les flottes s’abritaient à cet endroit, « la Chambre d’Hoëdic ». Par temps clair, l’île d’Houat est visible à l’horizon.

Le sentier longe une côte rocheuse parsemée de criques jusqu’à la pointe de Caspéraquiz, face au calvaire de Port Blanc. En contournant la zone humide vers le centre de l’île, se dresse un premier alignement de Menhirs, au hameau du Paluden. Le sentier côtier longe au sud la zone humide et passe à proximité du Fort d’Hoëdic.

Le Fort, désaffecté peu de temps après sa construction en 1853 accueille un gîte d’étape, une exposition sur le patrimoine de l’île. En poursuivant, visibles du sentier, se dressent les rochers du Grand Mulon, du petit Mulon, séparés par le récif de Er Yoc’h.

Tout proche, un site mégalithique rassemble le Menhir de la Vierge et le Dolmen de la Croix, classés au titre des monuments historiques.

Une fois dépassé le menhir couché, le chemin longe la côte jusqu’à l’abri maritime de Treh Signago, qui servait d’abri pour les Sinagots, bateaux de pêche du Golfe du Morbihan. Le sentier mène ensuite à la pointe de Beg Lagad où se trouvent les vestiges d’un ancien fort anglais.

En poursuivant vers le port, les promeneurs peuvent pousser jusqu’au petit village d’Hoëdic, constitué de vieilles longères basses. L’église, reconstruite en 1853, domine l’île et la mer, un peu à l’écart du bourg. Cafés et commerces, crêperies et restaurants offrent une halte reposante après cette randonnée iodée.

Informations utiles

Informations : https://www.baiedequiberon.bzh/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.