idée balade : Locmariaquer, balade entre Golfe et océan

Kerpenhir © L. Kersuzan - Morbihan Tourisme Kerpenhir © L. Kersuzan - Morbihan Tourisme

A la croisée de la Baie de Quiberon et du Golfe du Morbihan, ce circuit pédestre de 8 kms permet de découvrir les différentes facettes de Locmariaquer, cet authentique bourg breton aux anciennes maisons de pêcheurs, son petit port de caractère, ses sites mégalithiques et ses espaces naturels remarquables.

A la découverte du site mégalithique de Locmariaquer !

En quittant le bourg, les promeneurs découvrent le long des chemins, dolmens, menhirs, allée couverte, tumulus… Les curieux s’étonnent devant ces monuments érigés il y a des milliers d’années par les hommes du Néolithique. Ces pierres sont en effet les témoins de leur existence et de leurs croyances et bien des mystères subsistent encore autour de leur édification, de leur rôle… Impressionnant, le Grand Menhir brisé ! Cet énorme bloc de granit de 20,60 mètres et pesant 280 tonnes est le plus grand monolithe jamais érigé par l’homme à cette époque. Il fut dressé aux alentours de 4 500 ans avant J.-C, aujourd’hui les visiteurs le découvrent, couché et brisé en quatre énormes morceaux. Les mégalithes jalonnent la balade et flirtent avec l’Océan.

Le chemin longe la grande plage de la Falaise protégée par les dunes, offrant une vue imprenable sur la presqu’île de Quiberon et sur la pointe de Saint-Gildas-de-Rhuys. Aux grandes marées, les amateurs de pêche à pied trouvent ici un terrain idéal pour ramasser étrilles, crevettes et palourdes.

La pointe de Kerpenhir : passage obligé pour entrer dans le Golfe !

Les marcheurs découvrent ensuite la pointe de Kerpenhir, une avancée de sable qui offre un spectacle grandeur nature de toute beauté ! De fortes vagues laissent place à un mouvement iodé et vivifiant quasi perpétuel. Cette presqu’île marque l’entrée d’une baie à découvrir et à redécouvrir, le Golfe du Morbihan ! Le lieu est idéal pour admirer les bateaux qui franchissent l’entrée de cette petite mer quasi fermée où s’engouffrent de forts courants. En face, le phare de Port-Navalo veille sur l’entrée du Golfe. Plus au large, l’îlot de Méaban apparaît tel une escale avant Belle-Ile-en-Mer et Houat

Un peu plus loin, un chantier ostréicole rappelle que Locmariaquer, baptisée la
« Cité de l’huître », est une invitation pour une dégustation d’huîtres iodées.

La promenade se termine tandis qu’un bateau de croisières débarque un groupe de randonneurs de retour de l’île aux moines à l’embarcadère du Guilvin. Le clocher de l’église Notre-Dame de Kerdro apparait alors entre les ruelles fleuries.

Informations utiles

Informations sur www.baiedequiberon.bzh : http://www.baiedequiberon.bzh/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.