Idée balade : Saint-Jacut-les-Pins, découvrir les moulins à eau et à vent

Moulin de la vieille ville à Saint-Jacut-les-Pins © Office de tourisme pays de redon

Les moulins de Saint-Jacut-les-Pins en Pays de Redon se découvrent à travers le circuit de randonnée « Porté par l’eau et le vent » (3h30). Depuis la D137 en direction de Béganne les promeneurs se garent sur le parking du moulin et se repèrent grâce au fléchage « Moulin de la Vallée ».

A la découverte des moulins à eau et à vent…

Il existait autrefois quelques vingt-trois moulins – seize à vent, sept à eau – sur la commune. Cette balade conduit les marcheurs sur les sites où la commune et l’association « Eau Grées des moulins » ont engagé un programme de restauration de ce patrimoine. Sur la butte panoramique des Cinq Moulins allongée comme une longue crête à travers la lande, un circuit d’interprétation guide le visiteur pour mieux appréhender La faune et la flore. Ce site schisteux d’une rare richesse botanique offre selon les saisons un tapis de couleurs aux impressions surréalistes.

Le moulin de la Vieille Ville attire particulièrement l’attention. Il fut construit sur le modèle des moulins à vent de la région guérandaise, de type « petit pied », par une grande famille de meuniers en 1870. On remarque son architecture en encorbellement, le diamètre de la partie supérieure de la tour étant plus important que celui de la base. On note aussi dans la construction l’alternance des lits (couches) de schiste et de granit. Il est surmonté d’un toit tournant qui permet d’orienter les ailes face au vent en poussant la queue (appelée « guivre » ou « gouvernail »). Pour alléger le toit, il est couvert en bardeaux de châtaigner.

Le premier meunier de Saint-Jacut…

Le premier meunier s’installa au moulin à eau de la Vallée dans la deuxième partie du XVIIe siècle. Il a appartenu à différents seigneurs puis, à quatre familles de meuniers qui se succédèrent à partir de la Révolution. C’est un meunier de la dernière d’entre elles, Mathurin Crété, qui fit construire sur les hauteurs de Saint-Jacut le moulin de la Vieille Ville de manière à disposer toute l’année soit de la force de l’eau soit de celle du vent en cas de sécheresse. Aujourd’hui propriété de la commune, les mécanismes ont été remis en état de fonctionnement. Sur trois étages, le visiteur peut découvrir la meule de pierre et les différentes étapes de la fabrication.

Symbole d’un monde rural révolu, la balade permet aux curieux d’histoire de découvrir ce riche patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.