Trois bonnes raisons de découvrir Guéhenno

© A. Lamoureux

Labellisée « Commune du Patrimoine Rural de Bretagne », Guéhenno est un bourg doté d’un riche passé. Les traces de celui-ci se découvrent en plusieurs endroits et permettent de replonger quelques siècles en arrière.

Admirer le Calvaire Monumental

Sur les 7 calvaires monumentaux se trouvant en Bretagne, il est le seul et unique en Morbihan. Inscrit aux Monuments Historiques et érigé au cœur d’un enclos paroissial, il impressionne par sa grandeur.

Datant du 16ème siècle, il fut érigé par un certain Guillouic à partir du granit de carrières locales. Détruit lors de la Révolution, il fallut plus d’un demi-siècle avant qu’il soit reconstruit par l’Abbé Jacquot, nommé recteur de la paroisse en 1853. Celui-ci dédia les 13 dernières années de sa vie à restaurer le calvaire et lui ajouter des éléments comme la colonne surmontée d’un coq, le dallage ou encore les statues des prophètes. En guise de remerciement pour avoir redonner vie à leur calvaire, les habitants dédièrent à l’abbé une tombe au cœur de l’enclos paroissial.

Les calvaires monumentaux sont de nos jours régulièrement illuminés, pour rappeler la couleur dont ils étaient parés à l’époque et dont on peut toujours apercevoir des traces en regardant attentivement.

Une visite virtuelle du calvaire est à découvrir sur le site internet de l’Office de Tourisme et un guide de visite est également disponible en papier et en téléchargement.

© A. Lamoureux
© A. Lamoureux

Se ressourcer sur le site du Mont

A quelques centaines de mètres en hauteur depuis le bourg, le site du Mont offre un point de vue sur la campagne environnante et par temps clair permet de deviner au loin la forêt de Brocéliande.

La chapelle se situant au sommet est dédiée à Saint Michel. Elle accueille en son chœur une statue polychrome en bois de Saint Michel brandissant son épée et terrassant le dragon. Sept petites têtes de dragons symbolisant les sept péchés capitaux sont dissimulées à l’intérieur.

Un peu plus loin se trouve un moulin à vent récemment reconstruit.

Depuis le pignon de la chapelle et en regardant en direction du moulin, on peut apercevoir le Manoir Lemay, ancien pavillon de chasse entouré d’un colombier et d’un four à pain.

Le pardon de la Saint Michel est toujours célébré chaque 3ème dimanche de septembre.

Découvrir l’histoire de la commune à travers le granit et les Vélo Promenades®

Depuis la place du marché, un circuit permet de partir sur les traces de Guéhenno à travers une pierre locale : le granit. « Quand le granit se raconte » est composé de huit pierres qui révèlent la richesse du granit local. Il apparaît ainsi sous toutes ses formes : ici, une fontaine, là, des chimères… Balade enrichissante tant visuellement qu’intellectuellement grâce aux nombreuses découvertes faites tout au long.

Des Vélo Promenades® de 23, 13 et 19km peuvent se faire au départ de la place du marché en suivant les panneaux 31, 32 et 33. A travers des villages fleuris, des manoirs, des chapelles, des vestiges et des cours d’eau, l’histoire du Centre Morbihan se raconte, pleine de surprises et de découvertes.

Dimanche 19 septembre, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, des visites commentées gratuites du calvaire seront proposées par Centre Morbihan Tourisme de 11h à 17h30.

Informations utiles

Toutes les informations sont disponibles auprès de : Centre Morbihan Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.