Trois bonnes raisons de découvrir Inzinzac-Lochrist, entre Blavet et terres vallonnées

Parc du Bunz © Lorient Agglo-Lorec Sonia

Envie de rivière, de vous plonger dans l’histoire des Forges de Lochrist ou de randonner sous la frondaison des arbres ! Voilà trois bonnes raisons pour venir à Inzinzac-Lochrist et jouir de son cadre bucolique au bord du Blavet.

Le Blavet

Canalisé au début du 19e siècle, le Blavet se prête aux loisirs de pleine nature. Au départ de Lochrist, le halage aménagé vous ouvre des perspectives époustouflantes sur cette vaste vallée boisée. A pied ou à vélo sur la V8, en descendant vers Hennebont ou en remontant vers Languidic, découvrez les écluses au détour d’un méandre, rêvassez sur un banc en regardant l’onde couler paisiblement.

Pêcheurs, venez taquiner le poisson sur le parcours de Locastel Lochrist, labellisé «parcours famille» par la Fédération nationale de la pêche en France. Amateurs de glisse, testez sur l’île de Locastel le parcours du Parc d’eau Vive, aménagé avec remous et courants. Les plus aventureux pourront y louer kayak ou canoë et se faire déposer jusqu’à 18 km en amont pour une descente inoubliable. Quant aux amateurs de sensations fortes, ils trouveront leur bonheur au site d’escalade de la Chaise du Diable ou au West Wake Park, offrant dans une ancienne carrière, baignade avec jeux gonflables aquatiques, ski nautique…

Un riche passé industriel

Véritable lien entre la mer et le canal de Nantes à Brest, le Blavet a favorisé l’essor industriel local. En 1860 s’établissent ici les Forges de Lochrist. Elles fabriquent jusqu’en 1966 de la tôle d’acier et du fer blanc destinés aux conserveries de poisson du littoral. Plusieurs sites en témoignent, tels les hangars de Locastel, anciens laminoirs et halles à galvanisation. A Kerglaw, l’Ecomusée des Forges, installé dans l’ancien laboratoire des Forges, retrace l’histoire et l’univers des métallurgistes, avec en toile de fond l’histoire industrielle.

Ecomusée des Forges © Lorient Agglo-Droits réservés
Ecomusée des Forges © Lorient Agglo-Droits réservés

Parcourez la « Vallée noire » à la découverte du Parc de Kerglaw, des vestiges industriels, des cités ouvrières… jusqu’au Parc du Bunz, abritant autrefois l’une des demeures des « maîtres » des Forges. Cheminez dans ses allées ombragées aux multiples essences arborées remarquables, visitez ses jardins, ses serres, son labyrinthe. Avec l’application Rando Bretagne Sud, partez pour une balade de relaxation qui fera appel à tous vos sens.

Une forêt fantasmagorique

Au départ de Locastel ou du bourg d’Inzinzac, prenez de la hauteur. Quittez le Blavet pour rejoindre les collines vallonnées de la forêt de Trémelin s’étendant sur 700 ha. Plusieurs parcours pédestres et VTT s’offrent à vous. Cheminez sous la canopée, source de fraicheur. Admirez les hêtres et les pins majestueux, marchez dans les chemins creux, serpentez entre les souches moussues d’un vert vif. Ecoutez le chant des oiseaux des sous-bois. Observez hérons et canards sur l’étang du Ty Mat, réserve d’eau créée par les Allemands en 1939-1945 pour alimenter Lorient.

Tendez l’oreille. La forêt résonne encore des bruits des travailleurs qui exploitaient la forêt aux 19e et 20e siècles, bûcherons, scieurs de longs, tonneliers, sabotiers… Sur le Parcours sensoriel de la charbonnière labellisé Tourisme et Handicap, la reconstitution d’une meule de charbonnier  témoigne de la fabrication du précieux charbon de bois nécessaire au fonctionnement des Forges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.