Trois bonnes raisons de découvrir les abbayes de Kergonan

Abbaye Saint-Michel de Kergonan

Pour découvrir une vie monastique au cœur d’un territoire mégalithique

Au cœur de la Baie de Quiberon, non loin des alignements de Carnac sont érigées à Plouharnel les deux abbayes de Kergonan, qui s’inscrivent dans la pure tradition grégorienne. Depuis plus d’un siècle, la vie monastique se développe à quelques kilomètres des plages et de l’océan.

L’abbaye Saint-Michel de Kergonan, fondée en 1898, accueille une communauté de 30 religieuses bénédictines. La façade principale révèle ses ogives, ses tourelles et ses fenêtres à meneaux.

Une exposition permanente sur l’ordre Bénédictin et l’histoire des abbayes est à découvrir.

Sa voisine, l’abbaye Sainte-Anne de Kergonan avec ses puissants contreforts, est construite en granit gris du pays. Sa masse impose au visiteur une forte impression de solidité et de durée. Construite en 1897, elle abrite une communauté de 26 moines, l’une des plus jeunes de France.

Les fondateurs ont souhaité un lieu tourné vers l’extérieur pour vivre leur intériorité en choisissant des paysages de landes, de bois de pins et de carrières de granit dont les pierres ont servi à la construction des deux abbayes.

Ces deux joyaux patrimoniaux de l’art néo roman sont à découvrir toute l’année ; à savoir qu’un chemin pédestre permet de relier les deux abbayes en quelques minutes.

Pour remonter le fil du temps à travers des messes grégoriennes

Ces deux communautés perpétuent la tradition du chant grégorien, forme de prière chantée en latin à l’unisson. Ouvertes au public, les messes sont célébrées quotidiennement en latin et font vivre aux visiteurs une expérience unique de spiritualité, aux sources de l’expression musicale de l’Eglise catholique latine du 8e siècle.

Pour gouter des trésors issus de l’agriculture biologique

Autour de ces deux imposantes bâtisses, s’étend un parc d’une cinquantaine d’hectares où se côtoient vergers, bois et champs. La ferme située à l’intérieur de l’enclos du domaine, est entièrement biologique. Les moines et les moniales y cultivent fruits et légumes.

Un miel 100% monastique est également élaboré par les moines ; pas moins de de cinquante ruches sont installées à l’intérieur de la clôture monastique. Ils élèvent l’abeille noire locale et œuvrent ainsi à la préservation de cette race du patrimoine naturel breton.

Les sœurs de l’Abbaye Saint-Michel-de-Kergonan produisent, entre autres, des confitures localement réputées pour leurs saveurs et leur originalité. Leur goût, leurs connaissances des plantes et la proximité de la mer (800m à vol d’oiseau) ont même conduit les bénédictines à la confection d’une gamme d’engrais biologique à base d’algues et de plantes.

Infos :

www.baiedequiberon.bzh – 02 97 50 07 84

www.kergonan.org et www.saintmicheldekergonan.org

Informations utiles

Abbaye de Kergonan St Anne : www.kergonan.org
Abbaye de Kergonan St Michel : www.saintmicheldekergonan.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.